LA TRADITION du SYMPOSIUM FRANCO-ROUMAIN au Congrès biannuel de la Société Roumaine de Pneumologie

La Société Roumaine de Pneumologie (SRP) sous la présidence du Pr Florin MIHALŢAN  a repris la tradition du « Symposium Franco-Roumain », participant ainsi de cette Francophonie qui unit à travers nos langues latines, la Roumanie et la France.
La nouvelle présidente Madame le Professeur Ruxandra ULMEANU assure cette continuité avec l’organisation  du « Simpozion Franco-Român », qui associe la SRP, la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) et l’Espace Francophone de Pneumologie (EFP).

Cet Espace, l’EFP, initié par la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) est l’outil institutionnel des Relations Internationales  de cette dernière dans son milieu naturel, celui de la Francophonie inscrite dans son nom. La promotion de travaux des jeunes pneumologues roumains est annuellement proposée : une bourse comprenant l’inscription et le logement lors des Congrès de Pneumologie de Langue Française (CPLF) est accordée à ceux qui font montre d’un travail accepté pour présentation au CPLF.

Du 11 au 14 octobre 2017 à QUEBEC, ce sera la réunion de la Biennale de l’Espace Francophone de Pneumologie (BEFP)  qui proposera une tribune à tous les pneumologues partageant la langue française comme vecteur d’échanges scientifiques. La Société Roumaine de Pneumologie, membre fondateur de l’EFP est représentée  au conseil scientifique de cette dernière. Tous les pneumologues roumains sont invités à présenter leurs travaux et des bourses seront remises aux jeunes pneumologues après acceptation de leurs travaux par le conseil scientifique. Ici, à Pioana, dépendant du Judeţ de Braşov, dans ces belles montagnes des Carpates, marquant la jonction nord-sud de ces chaînes montagneuses  de Transylvanie, la délégation de la SPLF mandatée par son  président, le Pr François CHABOT  interviendra dans ce «Simpozion Franco-Român». Elle apporte, avec son président, à tous les congressistes les souhaits d’un partage le plus positif de nos cultures, d’un développement de nos relations tant au plan de l’Europe que de l’ensemble francophone. Ce «Simpozion Franco-Român» s’inscrit ainsi dans la nécessaire diversité culturelle –y compris scientifique- vécue dans le respect des cultures, seule à même de participer du bien le plus précieux de l’humanité: la paix.